Pourquoi adopter les couches lavables?


Salut tout le monde,
cet article est fait pour donner toutes les bonnes raisons d’utiliser les couches lavables pour votre bébé car elles sont peu répandues. Je trouve qu’il n’y a pas assez d’informations sur Internet et peu de sites parlent d’elles. C’est dommage que les gens soient peu informés, voilà ce qui m’a poussée à faire ce blog.

IMG_3414Alors, les couches lavables, c’est quoi ? Ca ressemble à une couche jetable, ça a la même forme, sauf que c’est juste une poche. Dedans, vous mettez ce qu’on appelle un insert, c’est la partie qui absorbe. Et voilà votre couche prête. Il ne vous reste plus qu’à la mettre sur votre bébé exactement de la même manière qu’une jetable. Par rapport à une jetable, vous en sortiez largement gagnants que ce soit sur le plan santé ou  économiquement. Alors, je veux pas faire tout un exposé sur les couches jetables, j’explique juste ce qui m’a repoussée à les utiliser.

Pour les couches jetables, c’est un noyau absorbant qui remplace l’insert. Il est constitué de coton et de polyacrylate de sodium sous forme de poudre qui se transforme en cristaux au contact d’un liquide. Alors, je n’appelle pas cela absorber de manière naturelle car il y a réaction chimique. L’insert est seulement comme une mini serviette en polyester pour la plupart, ca se rapproche plus de la fonction de la couche qui est censée absorber les liquides. Pour la poche, chez les jetables, c’est majoritairement du papier. Nous savons tous que la peau des bébés est très sensible, et les frottements ne sont pas les bienvenus. Les bébés préféreront des vrais vêtements, un vrai tissu pour leurs zones fragiles qu’une matière plus risquée.

Entre autres, les bébés sont souvent sujets à l’érythème fessier, des plaques rouges sur la peau du siège assez banals et sans gravité mais pouvant causer une gêne. Alors, il faut éviter toute source de frottements. Je ne parle pas de tous les composés chimiques présents dans une couche et leurs quantités, notre environnement en a et en aura toujours et nous vivons avec mais si nous pouvons agir un peu, c’est montrer que nous en avons conscience. Bien sûr, je ne condamne pas les mères ou futures mères qui utilisent les jetables, certaines travaillent beaucoup, certaines ont déjà un ou des aînés ou des jumeaux…

IMG_3408

Personne n’a à justifier la manière dont elles s’occupent de leur bébé. Mais laissez moi parler un peu des idées reçues sur les couches lavables.

Idée reçue numéro 1: Les couches lavables, ça demande plus de temps.

Oui et non. Une jetable est déjà prête à l’emploi alors qu’il faut préparer la lavable c’est-à-dire mettre l’insert ou les inserts dans la poche. Mais croyez moi, il n’y a même pas à prendre le coup de main, ça se fait tout seul. La différence réside dans les lessives que vous aurez à faire. Je dirais qu’une machine tous les deux jours est à faire mais avec le nombre de fois où vous changerez les vêtements du bébé, les draps plus votre linge à vous, ce ne sont pas 2 ou 3 lessives de plus par semaine qui changeront la donne. Ensuite, vous pouvez laver les couches et les inserts avec les autres vêtements, je le fais depuis toujours, ce qui économise des machines. Cependant, vous devrez consacrer 10 minutes de plus avant chaque machine pour défaire les inserts des poches avant de les mettre à laver mais vous vous habituerez très vite. Peut-être que vous avez vu sur Internet qu’il faut enlever les parties solides au jet d’eau dans les toilettes mais il suffit de mettre une petite feuille protectrice qu’on jettera. Donc, ne vous en faites pas, vous n’aurez pas cette tache ingrate à faire 😉IMG_3418

Pour ce qui est du séchage, la plupart des couches lavables ne passent pas au sèche linge mais les inserts si. Sachez que les poches sèchent en général assez rapidement grâce à leur matière.

Idée reçue numéro 2 : Les couches lavables, ça fait des odeurs.

Oui ou non. Chez un bébé allaité, les selles ne sont pas odorantes. Le mien est allaité pour l’instant, et ma salle de bains ne sent pas du tout. La poubelle à couches se fait à peine remarquer et en plus,  je ne mets pas de couvercle. Il n’y a non plus pas de gêne lors de la mise en machine. Pour un bébé nourri au lait en poudre, je ne sais pas mais même s’il y a des odeurs, il existe de nombreuses astuces pour y palier.

Idée reçue numéro 3 : Les couches lavables, ca demande de l’entretien.

Non.Ca se lave comme des vêtements, avec les vêtements même, dans la machine. Et il n’y a pas de programme spécial, j’ai plusieurs marques et je les lave à 40 degrés, il n’y a jamais eu de problème. Là où vous aurez quelque chose à faire, c’est avant la première utilisation, il faudra les faire mariner dans de l’eau froide pendant plusieurs heures avant de les passer à la machine car plus elles sont lavées, mieux elles absorbent. Après, vous n’aurez plus rien à faire, promis !

Idée reçue numéro 4 : Les couches lavables, ca fait un gros popotin.

Bébé d'un mois avec couche taille unique Blueberry
Bébé d’un mois avec couche taille unique Blueberry

Oui, mais pas autant que ca. Il en existe d’ailleurs des spécial nouveau né qui sont très petites mais parfaitement adaptés. C’est vrai qu’il vaut mieux prendre des vêtements taille 3 mois dès le début mais les petites couches y rentrent dans des habits taille 1 mois.

Le côté financier

Pour les jetables, j’ai fait quelques calculs, un bébé doit être changé en moyenne 5 fois par jour. Soit 30*5=150 fois par mois. J’ai pris un paquet au hasard sur internet, le prix pour 124 couches est de 50 euros. Vous dépenserez 12*50=600 euros par an pour changer bébé soit environ 1500 euros disons pour un bébé jusqu’à la propreté.

Pour les lavables: Une couche avec insert coûte en moyenne 17 euros, 5 euros par insert car il faudra prendre des inserts en plus.

  • Disons que vous prennez 20 couches avec inserts + 20 inserts pour etre assez sereine, ça vous fait: 20*17+20*5=440 euros d’investissement au début.
  • Pour récupérer les selles plus facilementet les jeter, vous utiliserez des voiles de protections, ca vous fera un rouleau de 100 + 50 feuilles par mois (8 euros par rouleau): 12 mois *(8+4) euros pour les feuilles *2.5 (2 ans et demi)= 216euros en voiles absorbants.

Ainsi: L’investissement au début + voiles =440 + 216 =environ 650 euros pour un enfant. D’autant plus que vous pourrez reprendre les mêmes couches pour l’enfant suivant. Elles sont super durables, j’utilise des couches achetées d’occasion ayant servi à deux enfants, elles sont toujours parfaites.

Bien sûr, pour le budget, cela varie en fonction de votre organisation et de vos goûts que ce soit pour les lavables ou les jetables mais c’est clair que avec les lavables, elles sont toujours tôt ou tard rentabilisées.

Maintenant, je voudrais ajouter que les lavables, outre leur coté sain dans tous les domaines, ont un coté très esthétique. Ce ne sont plus les langes blanches virant au gris d’une autre époque. Ne sont elles pas jolies, il y en a pour tous les goûts. De toutes les couleurs, de tous motifs, des petites fleurs, des dinosaures…

Vous aurez autant de plaisir à choisir les couches de votre futur enfant que les vêtements… Alors foncez.

Pour conclure, il n’y a rien de contraignant à adopter les couches lavables, même si un bébé prend beaucoup de temps. J’utilisais des jetables à la maternité et dès le premier jour à la maison, les lavables m’ont posé aucun problème. J’en étais très surprise, moi qui n’aime pas trop les défis. Alors c’est à la portée de tous.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s